Angle 9

Envie d’innover ? Décrypter les usages de vos clients !

Décrypter les usages de vos client produit un terreau fertile pour l’innovation à la fois source d’inspiration, de créativité pour les innovateurs, et parce que sa prise en compte permet d’améliorer la réception des innovations par les marchés qu’elles visent, voire de cibler ces marchés.

Pour ces raisons, et d’autres encore, la prise en compte des usages est devenue un axe essentiel du processus d’innovation. Sinon quoi ? On risque de passer à côté de gisements de valeur majeurs, parce que tel détecteur de mouvements créé pour le maintien des personnes âgées à domicile n’aura pas vu le marché qui l’attend dans les jeux vidéo. On risque de manquer son marché, parce que le packaging de cette même technologie ne sera pas adapté à son intégration dans l’environnement domestique d’une personne âgée. Bref, parce qu’on aura pensé la technologie sans penser le social et l’humain.

Appli
En résumé, au-delà des aspects scientifiques et technologiques, innover passe aussi (si ce n’est surtout !) par intégrer des sciences humaines et sociales dans les processus créatifs, industriels et commerciaux : de la sociologie, de l’anthropologie, de l’économie, de la communication, des sciences cognitives, de la psychologie, des arts visuels, de l’histoire, de la démographie, du droit, …

De l’angle mort à l’angle neuf

Angle 9 déniche et exploite les mécanismes d’action de vos clients. Vous voulez comprendre leurs processus décisionnels? Accédez aux informations de « l’angle mort » des besoins clients, inconnues du marketing classique. 

Pourquoi les gens ont-ils ces habitudes de consommation ? Pourquoi font-ils ce qu’ils font ? Pourquoi résistent-ils au changement ? L’approche classique du marketing s’arrête là où l’enquête anthropologique va chercher la substance même de son étude.

L’angle « mort » est la zone enfouie qui révèle le non-dit et l’implicite. Angle 9 vous aide à accéder aux informations de « l’angle mort » pour rendre lisibles les écarts et les points de convergence entre vos intentions et ce qui est réellement vécu par vos clients. Vous cernez mieux les attentes authentiques et atteignez de manière plus sûre vos objectifs.

Angle 9 vous offre une analyse de vos besoins et un devis gratuit. 

En 2018

 

En 2018, avec Angle 9, faites Ubuntu*

*Ubuntu : nom de la langue bantou signifiant l’interdépendance de notre humanité.
Mon humanité est inextricablement liée à ce qu’est la vôtre !

Qu’est ce que l’anthropologie appliquée au business ?

Qu’est ce l’anthropologie appliquée à l’entreprise ?

Traditionnellement, un anthropologue est un scientifique qui étudie le comportement humain dans son milieu naturel, par l’immersion. L’observation in situ systématique de la manière dont les personnes vivent au quotidien permet d’identifier les valeurs, les croyances, les pratiques communes qui ont un sens partagé.
L’anthropologue d’entreprise applique cette observation systématique, ces méthodes de l’anthropologie à l’univers des entreprises et des organisations.

Quelle valeur ajoutée de faire de l’observation in situ dans l’entreprise ?

La connaissance par l’observation est la clé de voute de l’anthropologie. C’est la clé pour savoir ce qui se passe vraiment, ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas réellement, comment les personnes vivent, utilisent, ressentent les produits-services d’une entreprise, comment elles déploient, intègrent les technologies et les réseaux sociaux dans le quotidien de leur travail ou de leur existence. Par l’observation insitu on comprend comment les personnes donnent et extraient du sens (ou non) à leur travail.

Nous savons que ce n’est pas ce que disent les personnes qui comptent mais ce qui a un sens pour eux. Néanmoins, souvent, les entreprises généralisent au sujet de leurs clients, de leurs salariés sans vraiment savoir ce qui comptent pour eux, de leur point de vue.

L’anthropologie d’entreprise donne la possibilité de savoir ce qui passe vraiment et pourquoi !

 

Synthèse sur les wearables : le porté connecté

Pour toute conception de produit/service ou innovation, la seule question qui compte est : à quoi cela va servir à votre utilisateur, de son point de vue.
« Ce sont bien les usages et non les critères techniques qui permettent d’énoncer les fonctions du produit dans le vocabulaire de l’utilisateur et en vue de répondre à la seule question qui le préoccupe : A quoi ça me sert ? »

The blog of blog of blogs

Dans le cadre d’une (petite) recherche je me suis récemment intéressé aux motivations individuelles à utiliser les vêtements connectés; en anglais dans le texte les connected wearables. .

Mais il y a un problème de dénomination.
Comme j’en parlais dans un article récent, le mot anglais digital est synonyme de numérique, les deux peuvent être utilisés pour désigner la même réalité. C’est simplement l’habitude qui nous fait préférer l’un des deux vocables.
Ce n’est pas vrai pour le domaine des vêtements connectés par rapport au terme anglais wearables, du verbe to wear : porter sur soi (et non pas emporter avec soi, comme un téléphone). Les wearables constituent donc la catégorie d’objets que l’on porte sur soi mais pas uniquement les vêtements. Ainsi, l’utilisation du mot français ‘vêtement’ connecté est beaucoup trop restrictive pour désigner la globalité d’une pratique anthropologique universelle. La réalité que l’on veut désigner…

Voir l’article original 1 452 mots de plus

« How to make products, services, and organizations that truly serve people.”

…The shape of social connection between people is changing. Understanding these changes is why we need people with deep ethnographic skills.”

—Elizabeth Churchill, Director of UX, Google

Que rajouter de plus ? Faites ce voyage vers vos clients et vos utilisateurs avec Angle 9 !

Maîtriser Le Business Model Canvas par la pratique

1 jour intensif de workshop pour vous immerger dans la création de Business Models Innovants et la maîtrise du Business Model Canvas. Le 22 Septembre 2016 à Paris.

Vous allez découvrir, expérimenter et maitriser les meilleures méthodes vous permettant de générer, analyser et repenser vos modèles économiques.

Ce programme développé et animé par Peter Keates, fondateur du cabinet Onopia, partenaire d’Angle 9.

Détails et inscription

Harvard Business Review : Ethnographic Research: A Key to Strategy

L’anthropologie est centrale pour obtenir une complète compréhension des clients et de son business ! Pour innover bien sûr mais pour penser sa stratégie surtout et s’adapter aux marchés en évolution permanente !

L’exemple d’Intel qui travaillent avec des anthropologues depuis plusieurs années est parlant.

Quand Harvard Business Review soutient le développement d’Angle 9 !

https://hbr.org/2009/03/ethnographic-research-a-key-to-strategy
La puissance de l’anthropologie est due à sa méthode d’observation pour comprendre comment les gens vivent leur vie ! Leur quotidien,  les faits et gestes des consommateurs de leur point de vue et non du nôtre !  L’anthropologie est puissante pour comprendre les humains consommateurs pas seulement parce qu’elle observe mais surtout parce qu’elle respecte profondément les faits relevés sans vouloir les déformer et leur faire dire ce que nous pensons avec notre culture, sans vouloir lisser en dégageant des moyennes ! Elle vous dit vraiment ce qui se passe pour prendre les bonnes décisions.

« L’altérité est l’horizon de l’anthropologue » (Marc Augé)

 

De la culture au Design de la ville de demain

Angle 9 a eu la chance de participer lors du Forum d’Avignon @Bordeaux à un atelier réunissant une trentaine de personnalités du monde entrepreneurial, économique et scientifique de la région ALPC, pour identifier les points d’évaluation entre la culture et le design dans une démarche prospective pour un projet de ville connectée.
Vidéo

Luc Paboeuf nous fait une synthèse de l’atelier. Je retiens quelques aspects clés:

  • La ville procède d’une dynamique qui lui est propre
  • Le fait culturel de la ville n’est pas un déterminisme mais un ensemble de représentations héritées et à inventer
  • les smarts cities se sont centrés peut être trop sur les aspects technologiques ; il s’agit de ré intégrer la dimension humaine
  • il s’agit de mettre  à disposition des outils pour susciter, développer sa fertilité, faciliter les interactions et recentrer la ville sur sa dimension humaine
  • Le sens de notre existence et de nos villes est à construire ensemble

Merci à ADI, Prospective Design, Cap Sciences et la FDA

Anthropology can revitalize companies and help them keep growing

Le lien entre l’anthropologie et le business est profond et puissant. Pour adapter son business model et ses innovations, comprendre les comportements humains est la clé ! Avec un anthropologue, les entreprises construisent la croissance et changent la culture des entreprise !

Capture d’écran 2016-04-28 à 16.09.09